Google Chrome 71 affichera un avertissement en pleine page pour les utilisateurs accédant à des pages Web comprenant des formulaires d’abonnement mobile louches, et susceptibles de se traduire pour les internautes par un coût supplémentaire.

La décision de Google vient réprimer l’avalanche de sites Web qui masquent des informations de facturation censées accompagner les formulaires d’abonnement mobile.

Abonnement dissimulé : l’alerte de Chrome

De tels formulaires existent depuis des décennies et permettent aux utilisateurs de payer des services en entrant leur numéro de téléphone dans un formulaire, se traduisant ensuite par l’ajout de frais à leur facture téléphonique mensuelle (fixe ou mobile).

Dans des circonstances normales et comme le prescrivent la plupart des lois sur la protection des consommateurs, ces sites Web sont tenus d’afficher des informations claires sur la manière dont la facturation sera effectuée (frais mensuels ou ponctuels), et le coût total.

Mais au cours des dernières années, avec la prolifération des smartphones parmi les internautes, et le développement des paiements au travers du numéro de téléphone, cette expérience a commencé à se dégrader de plus en plus.

De nombreux sites Web dotés de pages d’abonnement mobile masquent souvent les informations de paiement en les affichant dans la même couleur que l’arrière-plan de la page, en utilisant de très petits caractères ou en affichant les informations hors écran. Dans le pire des cas, certains sites Web ne se soucient même pas d’indiquer aux utilisateurs qu’ils seront facturés, déguisant des formulaires en passerelles d’accès à un site.

A compter de la sortie de Chrome 71, Google prévoit de tenter d’identifier ces sites Web et de mettre en garde les utilisateurs contre le danger d’être dupé lors de l’achat ou de la souscription d’un nouveau service.

 

Les utilisateurs payant avec leurs numéros de téléphone à l’aide de leurs navigateurs de bureau et mobile, Google indique qu’il affichera l’avertissement ci-dessus sur les deux versions de son navigateur.

Les webmasters qui ont enregistré leurs sites via le service Google Search Console peuvent consulter leurs tableaux de bord et voir si les formulaires d’abonnement mobile de leurs sites déclenchent cet avertissement.

Ils auront jusqu’au début du mois de décembre pour résoudre leurs problèmes, avant donc la sortie de Chrome 71, la dernière version du navigateur déployée par Google cette année.

Article « Chrome 71 will warn users about websites with shady phone subscription forms » traduit et adapté par ZDNet.fr

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original