Depuis l’année dernière, Google propose Instant Apps, un processus qui permet de lancer une application sans avoir à la télécharger et à l’installer sur son smartphone. Une prouesse technique prometteuse qui annonçait un futur toujours plus instantané.
Depuis quelques heures, Google autorise les développeurs de jeux à proposer des démos instantanées de leurs applications, pour pouvoir essayer une séquence d’un jeu avant de l’acheter. L’entreprise en profite pour renommer la fonction Google Play Instant. 

Six jeux pour tester

À travers une page web, Google met à disposition six premiers jeux Android compatibles avec la technologie. On y trouve des jeux simples comme Solitaire ou Words with Friends, ou des jeux tendances comme Clash Royale et Final Fantasy XV. Une fois dans la fiche Play Store d’une de ces applications, on clique sur le bouton « Essayer » et une barre de chargement apparaît pendant quelques secondes. Et puis, comme par magie, le jeu démarre. Pas de menu à sélectionner ou de configuration à faire, tout fonctionne avec une fluidité parfaite, comme si l’application était installée. 

Grâce à Play Instant, Google rapproche l’expérience offertes par les applications de celles des pages Web. Un lien suffit à lancer un programme, qui peut être quitté et effacé en un seul geste. L’utilisation dans le cadre d’un jeu permet surtout de tester avant d’acheter (un lien dans l’application permet de l’installer pendant la phase de test).
Mais d’autres usages s’annoncent plus prometteurs. Par exemple, Google expliquait qu’approcher son téléphone d’un parcmètre NFC pourrait permettre de lancer automatiquement l’application de paiement associée, sans avoir à perdre plusieurs minutes sur le Play Store.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original