Capcom a annoncé il y a quelques temps le portage sur Nintendo Switch du dernier épisode de la série Resident Evil. Pour rappel, Biohazard 7, -son nom original- entend renouer avec le survival horror, genre délaissé par la franchise au profit de l’action depuis quelques années.

Il était difficilement imaginable de voir ce jeu très gourmand en ressources tourner sur la dernière console de Nintendo, bien moins puissante que la PS4 ou la Xbox One. Mais Capcom a trouvé un moyen de contourner le problème: le streaming.  

Comment cela fonctionne-t-il ? Exactement de la même manière que  PlayStation Now ou Shadow. Capcom fait tourner le jeu à distance, sur ses propres serveurs, et diffuse un flux vidéo aux joueurs.

L’emploi du cloud gaming est une première pour la Switch, mais une technique déjà expérimentée sur d’autres plates-formes. Comme Dragon Quest X de Square Enix pour les versions Nintendo 3DS et mobiles ou encore Final Fantasy XIII sur smartphones. Sega s’est tourné également vers cette solution avec la sortie de Phantasy Star Online 2: Cloud.

Cette méthode est en tout très intéressante, et pourrait permettre de voir arriver de nouveaux titres et portages, a priori trop gourmands pour la Switch. Bien entendu, une bonne connexion se révèle indispensable. Dommage, pour une console hybride…

Disponible uniquement au Japon pour le moment, cette version, ou pour être exact cet accès, coûte 2 000 yens soit environ 18 euros pour 180 jours. Une démo gratuite d’une quinzaine de minutes est aussi à prévoir.

Source : The Verge

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original