Chaque personne a une façon différente de taper au clavier. C’est le constat qui a servi de point de départ à la société TypingDNA pour concevoir une extension pour le navigateur Chrome destinée à identifier un utilisateur. Elle ne remplace pas totalement le traditionnel mot de passe mais agit dans le cadre d’une authentification à deux facteurs, c’est-à-dire qui s’effectue en deux étapes.

Par exemple, il faut entrer son identifiant, par exemple son adresse électronique, et son mot de passe, puis un code de confirmation reçu par SMS. L’extension de TypingDNA remplace la seconde étape par le contrôle de la façon dont l’utilisateur a tapé son identifiant et son mot de passe sur le clavier de son ordinateur.

Elle analyse le temps nécessaire pour atteindre une touche et le temps pendant lequel la touche est enfoncée. Elle peut donc rejeter un utilisateur s’il se met à taper de façon différente (plus vite ou plus lentement), voire avec un ordinateur portable sur les genoux au lieu d’une table. Dans ce cas, il faut juste recommencer, comme lorsqu’on se trompe de mot de passe.

La technologie peut être testée sur le site de TypingDNA. L’extension Chrome est actuellement en phase Beta et fonctionne avec Amazon, Facebook, Twitter, Dropbox et Gmail, ainsi que tous les sites qui utilisent un QR Code comme second facteur d’authentification.

Source : TechCrunch

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original