Prenez un peu de Shadow et ajoutez-y une pincée du streaming entre votre PC et la Nvidia Shield TV. Voilà ce que promet Rainway, une société qui a commencé à faire parler d’elle en avril 2017 et qui, depuis, était restée très discrète. La promesse faite par ses fondateurs est assez simple : vous permettre de jouer à tous vos jeux vidéo PC sur n’importe quelle console (Switch comprise !), tablette ou smartphone et ce, que vous soyez chez vous ou à l’extérieur.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de passer par un client dédié installé (pour les smartphones/tablettes) ou de se connecter à un site sécurisé depuis n’importe quel navigateur Web. Sur PC et Mac d’accord mais pour les consoles ? La Xbox One et la PS4 en intègrent un, Edge pour la première et un ersatz de Safari (mise en page WebKit) pour la seconde.

Sur la Switch, vous êtes sûrs ?

Dans le cas de la Switch, c’est déjà plus « compliqué ». En effet, officiellement, la console Nintendo n’est pas équipée d’un navigateur. Mais il y en a bien un, caché dans ses entrailles, et Rainway aurait trouvé un moyen de l’exploiter sans froisser Big N. C’est en tout cas ce que l’un des co-créateurs affirmait sur Reddit, expliquant qu’il était même en discussion avec Nintendo à ce sujet.

Quoi qu’il en soit, les créateurs de Rainway se manifestent à nouveau aujourd’hui au travers d’une vidéo promotionnelle (voir ci-dessus) publiée sur YouTube et d’un rapide tweet. Celui-ci fait la démonstration de la simplicité avec laquelle on peut faire marcher le service et, surtout de son efficacité.

Rainway annonce aussi qu’une phase de bêta publique devrait être accessible dès le 20 janvier prochain, sur navigateur Web et sur Android. Si cela vous intéresse, surveillez attentivement le site officiel du service et créez un compte gratuit.

Rainway, gratuit et/ou payant ?

D’après les informations glanées sur la Toile et sur le serveur Discord du service, on apprend que le service de streaming en local sera gratuit. Il faut installer un client sur son PC et, en théorie, le tour est joué. Que vous soyez dans le salon, dans la salle de bain ou dans la cuisine, vos jeux PC seront accessibles depuis n’importe quel autre appareil relié au réseau domestique.

En fonction de la qualité de l’installation et du matériel réseau, il sera possible de s’éclater, en Full HD, à 60 images par seconde. En outre, Rainway assure que l’utilisateur pourra entièrement personnaliser les réglages (nombre d’images par seconde, définition, débit du stream) via l’interface de l’application. De quoi adapter l’expérience à l’envie… ou en fonction des contraintes imposées par la qualité du réseau.

Pour jouer à l’extérieur, en revanche, le risque de devoir passer à la caisse est grand ! Mais tout est assez flou. D’un côté, Rainway explique qu’accéder à votre PC, à distance, est possible via son client sans débourser le moindre denier. Toutefois, une offre payante existera également et semble offrir bon nombre d’avantages (et moins de limitations ?).

C’est sur son serveur Discord que Rainway détaille cette offre, pas si éloignée de celle de Shadow d’ailleurs. Il y aurait trois types de forfaits envisagés : casual gaming (limité au 720p), gamer (jusqu’au 1080p) et enthousiast (4K).

Si vous souscrivez à l’un de ces abonnements, Rainway vous donne accès à un PC dans le nuage.
Par exemple, pour 11,99 dollars par mois, la machine virtuelle sera équipée d’un Core i5, d’une GeForce GTX 970 et d’une connexion Internet de 100 Mbit/s symétrique.
Pour 29,99 dollars, on passe la seconde : Core i7, GTX 1080 et une connexion de 1 Gbit/s descendant et 100 Mbit/s montant.

Côté logiciel, Rainway ne semble toutefois pas offrir une licence Windows 10 et la possibilité d’exploiter vos propres logiciels, comme le fait Shadow. En effet, toujours sur Discord, il est mentionné que « en souscrivant à des options [NDLR : payantes], les utilisateurs pourront avoir accès à des systèmes de sauvegardes automatiques de leur système, plus d’espace de stockage, et avoir accès à des licences de logiciels (Photoshop, Vegas, etc.) ».
En revanche, toutes les machines virtuelles seront livrées avec les principaux clients de jeux à ce jour. Ainsi, Steam, Origin, Battlenet sont mentionnés. Nous voilà toujours plein de questions mais un peu rassurés.

Sources :
Wccftech
NextInpact

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original