En 2017, Microsoft développait un Hololens V2, une version améliorée de son casque de réalité mixte. Alors que la concurrence ne représentait pas une menace l’année dernière, l’entreprise américaine a préféré annuler la version deux pour passer directement à la troisième. Le journaliste spécialisé Brad Sams a pu mettre la main sur certains documents de la firme qui viennent confirmer le développement de cette nouvelle version plus performante et très certainement, plus abordable.

Une version 3 performante

Ce prochain modèle de casque de réalité mixte devrait être une nette amélioration du premier Hololens. Plus confortable, plus léger, avec une plus grande autonomie et une meilleure qualité d’affichage… l’outil de Microsoft sera déjà historiquement à sa troisième révision et devrait donc comporter des gains de performances significatifs. Le dispositif embarquera un coprocesseur dédié à l’intelligence artificielle capable d’analyser en direct des données reposant sur le deep learning. Cela pourrait être utilisé pour la reconnaissance d’image par exemple. C’est aussi un excellent moyen d’économiser l’énergie du processeur central.

Un marché bientôt très concurrentiel

Il devrait aussi être plus accessible, avec un prix revu à la baisse. Le premier modèle des lunettes de réalité mixte coûte 3 000 dollars, il faut espérer voir son héritier descendre sous la barre des 1 000 dollars pour maintenir un équilibre entre qualité et accessibilité. Dans ses recherches, Brad Sams a découvert que Microsoft prévoit une commercialisation ou un aperçu développeurs pour le premier trimestre de l’année 2019.

Pour une entreprise comme Microsoft, le marché de la réalité virtuelle, mixte et augmentée reste incontournable. Rappelons que pour le moment, Hololens séduit avant tous les professionnels grâce au choix de la réalité mixte qui offre un gain de temps, de place et même d’argent. Il se démarque ainsi de la concurrence comme Oculus ou HTC qui font plus le pari d’une utilisation grand public et ludique. Cette année, Microsoft devra très certainement faire face à Apple, Magic Leap et même Google avec son prototype proche de l’Hololens. 2019 sera-t-elle enfin l’année de la réalité virtuelle ?

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original