Microsoft en train de travailler pour Google ? Cela semble improbable mais l’éditeur du navigateur Edge, inclus dans Windows 10, vient de publier une extension pour la concurrence, en l’occurrence le navigateur Chrome. Cette extension a pour but de lutter contre les tentatives d’hameçonnage (phishing en anglais). Pour cela, elle utilise une fonction de l’antivirus Windows Defender qui analyse les adresses de sites Web et détecte si une adresse correspond à un site contrefait, par exemple un site imitant celui d’une banque connue.  Si c’est le cas, l’utilisateur reçoit un message d’alerte.

Notons qu’une fonction similaire est déjà présente dans Chrome mais Microsoft indique que celle de Windows Defender, utilisée par Edge, est plus efficace.

Pour utiliser la fonction, il suffit d’aller dans le magasin de Chrome et d’installer l’extension.

Ensuite, il n’y a rien d’autre à faire car la seule option disponible dans l’extension est l’activation ou la désactivation de l’analyse des adresses des sites Web.

L’extension est gratuite et la liste des adresses frauduleuses est régulièrement mise à jour par Microsoft pour protéger l’utilisateur efficacement contre les tentatives de phishing.

Source : Walking Cat

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original