Après avoir lancé le GranitePhone en 2015, la société Sikur a profité du Mobile World Congress 2018 pour présenter un nouveau modèle de smartphone ultrasécurisé. Baptisé « SikurPhone », il fonctionne sous SikurOS, un système d’exploitation sécurisé et dérivé d’Android 7 sur lequel on ne peut installer que des applications qui ont été approuvées par les équipes de Sikur.

A ce titre, l’entreprise dispose désormais de sa propre boutique applicative – pas très fournie pour l’instant – dans laquelle l’utilisateur pourra venir piocher. S’il n’y trouve pas son bonheur, il pourra toujours soumettre l’application tant convoitée auprès du fabricant qui l’auscultera et, le cas échéant, l’acceptera dans son magasin.

Un « SikurWallet » pour tester le marché

L’autre grande nouveauté est l’intégration d’un porte-monnaie pour cryptomonnaies, le « SikurWallet ». Cet ajout est opportuniste dans le sens où il ne répond pas vraiment à un besoin de la clientèle traditionnelle de Sikur, plutôt constituée de cadres dirigeants. « Les utilisateurs de cryptomonnaies ont du mal à trouver des solutions sécurisées pour la stocker. Notre plate-forme peut être une réponse à ce problème. Cela pourrait même intéresser des particuliers. Nous allons tester le marché », nous explique Alexandre Vasconcelos, directeur général de Sikur.  

Histoire d’attirer le chaland, l’entreprise a également réalisé des tests d’intrusion en partenariat avec HackerOne, une place de marché collaborative pour « bug bounty ». Des SikurPhone ont été envoyés à une cinquantaine de hackers sélectionnés, pour qu’ils puissent mettre le terminal à l’épreuve. Résultat : « Les hackers n’ont pas pu extraire la moindre information », se félicite Alexandre Vasconcelos.

Des spécifications moyennes payées au prix fort

En revanche, il n’y a rien de particulier au niveau des spécifications matérielles. Les caractéristiques sont moyennes : écran 5,5 pouces, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, processeur Mediatek MT6750, appareils photo 13 MP (arrière) et 5 MP (avant). Le prix, en revanche, est plutôt haut de gamme. Les personnes intéressées devront mettre 799 dollars sur la table pour avoir un SikurPhone, dont la livraison ne se fera pas avant août 2018. Ce tarif comprend l’utilisation pendant deux ans des services Sikur comme la téléphonie chiffrée, la messagerie chiffrée, le cloud, le porte-monnaie, etc. Au-delà, l’heureux propriétaire de ce téléphone ultrasécurisé devra payer 150 dollars par an.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original