Au début des années 2010, Leap Motion était une entreprise prometteuse. Grâce à une étonnante technologie, elle avait lancé un capteur permettant de contrôler son ordinateur avec ses mains, et par exemple d’interagir avec un objet 3D. Depuis, l’entreprise s’est reconvertie dans la réalité virtuelle, transformant son capteur en un périphérique d’interaction avec l’Oculus Rift ou le HTC Vive. Dans un billet de blog, Leap Motion a annoncé travailler sur un nouveau projet : North Star. La marque espère proposer des casques de réalité augmentée accessibles basés sur sa technologie.

Un casque qui coûterait 100 dollars à produire

Si l’on en croit les caractéristiques données par Leap Motion, le projet North Star s’avère lui aussi très prometteur. Équipé de deux écrans LCD ultra lumineux de 1600 par 1440 pixels d’un rafraichissement de 120 Hz, le casque North Star offrirait un angle de vision de 95 degrés en hauteur et de 70 degrés en largeur selon The Verge. C’est plus que le casque HoloLens, même si les deux technologies ne sont pas réellement comparables. Le casque de réalité mixte de Microsoft est capable de scanner intégralement son environnement, et de permettre ensuite d’interagir avec des objets réels. 

À défaut de permettre des interactions avec le réel, le casque North Star intégrera la technologie de reconnaissance gestuelle de Leap Motion pour permettre d’interagir avec des objets virtuels. La firme a d’ailleurs publié récemment plusieurs vidéos impressionnantes (voir ci-dessous). Mieux, selon l’entreprise, son design simple permettra de le produire à un tarif extrêmement réduit de 100 dollars.

Un projet Open Source

À en lire le billet de blog, Leap Motion semble avoir trouvé le produit parfait. Techniquement impressionnant, encombrant sans être hideux, pas cher à produire… Il y a malheureusement un bémol : l’entreprise ne compte pas le commercialiser. 

La semaine prochaine, Leap Motion mettra à disposition des intéressés toutes ses recherches matérielles et logicielles en Open Source. Son but ? Attirer développeurs et fabricants à adopter sa technologie de réalité augmentée de suivi des mains, pas de proposer un produit fini. 

Avec cette annonce, Leap Motion secoue néanmoins le milieu des casques de réalité augmentée alors que Magic Leap, un des principaux acteurs, commence à peine à livrer des prototypes à des développeurs. 

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original