En février dernier, à l’occasion du CES 2018, la société Sikur avait annoncé un nouveau modèle de smartphone ultra-sécurisé, le SikurPhone. Cet appareil est désormais disponible à la vente et nous avons pu mettre la main dessus. La base matérielle est fournie par Sony, avec qui Sikur a noué un partenariat. De fait, le SikurPhone existe en sous la forme d’un Xperia XZ1 ou d’un Xperia XA2, avec des prix respectifs de 894 et 691 dollars. Ce tarif comprend l’utilisation des services de communication SikurPlatform pendant deux ans. Au-delà, l’utilisateur devra payer 176 dollars par an.

En quoi ces terminaux sont-ils ultra-sécurisés ? Tout d’abord grâce au système d’exploitation SikurOS, un dérivé d’Android 5.1 aux fonctionnalités durcies. Ainsi, l’utilisateur ne peut installer aucune application. Il doit donc se contenter des 18 applications fournies. A terme, Sikur prévoit quand même la création d’une boutique applicative.

Port ADB désactivé

Le lancement de SikurOS se fait de manière sécurisée (Secure Boot). Par ailleurs, le port de débogage ADB (Android Debug Bridge) est totalement désactivé. Un pirate ne pourra donc pas, par exemple, essayer d’installer un autre système d’exploitation ou accéder au disque dur au travers de ce port. Enfin, la sécurité du système passe aussi par les patchs de sécurité, que Sikur assure pouvoir livrer le plus rapidement possible.

L’application principale est SikurPlatform, une suite logicielle qui intègre messagerie texte, appels vocaux, appels vidéos et le stockage/partage de documents sur le cloud de Sikur. Cette suite logicielle est non seulement disponible sur le téléphone, mais on peut aussi l’installer sur Windows. Les services de communication sont évidemment chiffrés de bout en bout, grâce aux algorithmes AES 256 bits et 3DES 168 bits. Tous ces services fonctionnent plutôt bien, même si l’interface graphique reste quelque peu spartiate.

Pour l’utilisateur lambda, le SikurPhone n’est évidemment aucun intérêt, ne serait-ce que parce qu’il est impossible d’installer des applications et que les services de communications Sikur ne fonctionnent que si les destinataires sont équipés à l’identique. Ce smartphone est destiné à des organisations qui veulent disposer d’un niveau de sécurité particulièrement renforcé. Il conviendra par exemple aux cadres dirigeants d’une entreprise. Une niche de marché déjà bien encombrée, avec des fournisseurs tels que Atos, Silent Circle, GSMK ou Thales.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original