Présent depuis deux ans en France, Apple Pay n’a pas de véritable concurrent sur Android. Une situation à laquelle son rival de toujours va mettre fin avec Samsung Pay, son service de paiement mobile. Disponible avant l’été selon la marque, il permettra d’ajouter sa carte bancaire à son smartphone Galaxy et de payer avec sans plafond et de manière sécurisée. La marque a annoncé aujourd’hui ses premiers partenaires.

Paiement NFC uniquement

Aux Etats-Unis, Samsung Pay se distingue d’Apple Pay et Google Pay grâce à sa compatibilité avec le paiement MST (Magnetic Secure Transmission). Grâce à cette technologie, il peut imiter le paiement par Swipe, très populaire outre-Atlantique où la puce n’a fait son apparition qu’il y a très peu de temps. Également compatible avec le paiement sans contact NFC, Samsung Pay est le service de paiement mobile le plus polyvalent toutes plate-formes confondues, et fonctionne donc avec plus de terminaux de paiement que ses concurrents, en plus de faciliter le paiement en ligne.

En France cependant, il est peu probable de voir Samsung Pay fonctionner sur les bandes magnétiques. Il y a quelques semaines, nous avions discuté avec Nathalie Oestmann, la directrice Europe de Samsung Pay, qui nous laissait entendre que le service sera limité au NFC ici. Le paiement par Swipe n’étant pas très populaire, voire désactivé chez certains commerces, le maintenir ou le mettre en avant n’aurait eu aucun sens.  

BPCE et Ticket Restaurant

Sauf en cas de signature de nouveaux contrats, Samsung Pay devrait être assez limité à son lancement. Le Coréen a annoncé avoir signé un partenariat avec la Caisse d’Épargne et Banque Populaire (le groupe BPCE) et Edenred qui propose la carte Ticket Restaurant. Si vous suivez l’actualité du paiement mobile, ces noms vous sont certainement familiers puisque ce sont exactement les même partenaires qu’Apple au lancement de son service en France. Samsung ne semble pas avoir réussi à convaincre d’autres acteurs, alors que la liste s’est depuis bien étendue chez son concurrent.

Comme Apple Pay, Samsung Pay ne souffrira pas d’une limitation de 30 euros par paiement sans contact (ou 20 euros si votre carte est ancienne). L’empreinte digitale étant suffisante pour confirmer votre identité, vous devriez pouvoir payer autant avec Samsung Pay qu’avec votre carte et son code à quatre chiffres, dans la limite du plafond autorisé par votre banque.

Reste une question : les Français seront-ils prêts à faire confiance à leur smartphone Galaxy pour payer ? Selon un article des Echos, seuls 25% des utilisateurs éligibles à Apple Pay auraient activé le service et la majorité des Français se satisferait de leur carte bancaire sans contact. 

Samsung Pay sera disponible sur tous les smartphones Galaxy à partir du Galaxy S7, les mobiles de la gamme Note à partir du Note 5 ainsi qu’avec les montres Galaxy Gear S2 et S3.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original