Le double module caméra n’est pas une nouveauté sur les smartphones, mais le système n’a pas encore donnée son plein potentiel. De Apple à Huawei en passant par Samsung et One Plus, chaque constructeur a sa vision, et des résultats assez variables.
Grand champion des capteurs, Sony veut donner ses lettres de noblesses à ce dispositif avec l’annonce, lors du MWC de Barcelone, du développement d’un système complet. Complet car outre les deux modules – optique + capteur – Sony développe aussi un processeur d’image dédié. Et c’est ce double savoir-faire qui pourrait faire la différence.

La promesse principale du double module de Sony est de produire des photos et des vidéos de bien meilleure qualité dans les situations de basses lumières. Dans la vidéo projetée lors de la conférence, on voit la perception classique des smartphones lors d’un shoot vidéo de nuit : limités à 1600 ISO (pour les meilleurs appareils), aucun terminal actuel ne peut capturer de séquence sans lumières puissantes externes.

En multipliant la sensibilité par 3 (12.800 ISO !), le prototype de Sony peut tout à fait voir… et enregistrer la scène. En photo, Sony est encore plus optimiste et annonce non plus 12.800 ISO comme en vidéo, mais 51.200 ISO !
Nul doute que les résultats seront complètement bruités – peu d’appareils photo à grand capteur offrent de bons résultats à ces valeurs, alors un capteur de téléphone… – mais ce seuil maximal promet une qualité d’image grandement améliorée à des valeurs moindres. Shooter des images propres à 3200 ISO serait déjà un énorme progrès.

Si aucun détail purement technique n’a été donné – taille et type de capteur,  procédés de fabrication, focales, date de sortie, intégration chez les concurrents ou chez Sony uniquement, etc. – l’approche de Sony est équivalente à celle de Huawei. Elle revient à coupler les informations de deux capteurs derrière deux focales similaires pour améliorer le signal. Alors que Apple et Samsung privilégient l’approche de deux focales différentes (grand angle et standard).
Sauf qu’à la différence de Huawei, Sony développe et produit des capteurs, quand Huawei et les autres les achètent… à Sony notamment ! La maîtrise industrielle et électronique de Sony pourrait vraiment faire la différence. Et il serait grand temps.

Car le (double) comble de l’annonce de Sony est qu’il est le dernier constructeur majeur à ne pas intégrer de double module caméra dans ses téléphones. Et qu’en dépit du fait qu’il produise les meilleurs capteurs du monde, les Xperia n’arrivent même plus à se hisser dans le top 10 des meilleurs smartphones en photo. Le Japonais semble s’être réveillé et il se pourrait que les prochains modèles de Xperia rattrapent leur retard. Espérons-le pour Sony… Et si cela ne marche pas, le géant pourra se consoler en vendant sa solution aux autres constructeurs.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original