Facebook a fait face à de nombreuses affaires ces dernières années, mais le scandale Cambridge Analytica est le premier à réellement avoir ébranlé la confiance des utilisateurs au point de faire apparaître le hashtag DeleteFacebook. Deux études viennent aujourd’hui confirmer ce désamour des internautes. Selon un sondage Ifop publié ce 13 avril 2018 dans Le Parisien Magazine, un Français sur quatre envisage de supprimer son compte Facebook.

En outre, deux tiers des Français ne font pas confiance à Facebook, selon ce même sondage.

Les autres réseaux sociaux n’ont pas davantage la cote puisque les sondés sont 74% à ne pas faire confiance à Snapchat et Twitter et 72% à Instagram. Un tiers d’entre eux affirment envisager de fermer leur compte Twitter contre 22% pour Snapchat et 19% pour Instagram.

Cette défiance envers les réseaux sociaux s’explique principalement par la crainte de voir utiliser ses données personnelles (65%) et pour le risque d’escroquerie et d’arnaque (38%).

Mais les Français ne sont pas les seuls à vouloir prendre du recul par rapport au site de Mark Zuckerberg. Aux Etats-Unis, une étude de Creative Strategies a révélé que 9% des Américains ont déjà supprimé entièrement leur compte Facebook et 17% l’ont retiré de leur smartphone car ils se préoccupaient de la sécurité de leurs données. C’est aussi la question du respect de leur vie privée qui a fait que 35% des Américains interrogés ont diminué leurs interventions sur le réseau social.

Facebook, réseau social n°1 en France

Rappelons que la société britannique Cambridge Analytica a récupéré à leur insu les données personnelles de près de 3 millions de personnes résidant dans l’UE. Facebook estime à 87 millions le nombre d’utilisateurs dont les données personnelles sont arrivées entre les mains de l’entreprise d’analyse de données qui a travaillé ensuite pour la campagne du candidat républicain Donald Trump à la présidentielle américaine de 2016.

Selon le sondage Ifop, 73% des Français affirment avoir entendu parler de l’affaire, mais 34% reconnaissent ne pas savoir précisément de quoi il s’agit. Aux Etats-Unis, 39% des personnes se sont dits « très au courant » de cette affaire et 37% « un peu au courant ».

Malgré cette défiance, Facebook reste de loin le réseau social le plus utilisé par les Français : 63% d’entre eux possèdent un compte contre seulement 22% pour Twitter, 21% pour Instagram et 18% pour Snapchat.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original