C’est l’anecdote dont tout le monde parle : un enfant de 2 ans aurait réussi à verrouiller l’iPhone de sa mère pendant 47 ans (ou 48 ans) en se trompant de code à plusieurs reprises, jusqu’à atteindre un délai record. Cette petite histoire venue de Chine par le South China Morning Post pose néanmoins quelques questions sur son authenticité tant son résultat paraît improbable. Si vous avez des enfants en bas âge rassurez-vous : il est impossible d’atteindre un tel délai en ne faisant que se tromper. 

Retour vers le futur 

Revenons tout d’abord sur le fonctionnement d’un iPhone verrouillé. Si l’appareil ne reconnaît pas le doigt de son utilisateur ou son visage, il retournera à la bonne vieille méthode du déverrouillage par code. L’utilisateur a alors le droit à 5 essais avant de tirer les sonnettes d’alarme d’iOS. Une fois le cinquième essai passé, l’iPhone se bloque une minute. Si le sixième essai échoue, ce sera 5 minutes, puis 15 minutes, puis 1 heure… Bref, chaque essai allonge la période durant laquelle l’utilisateur n’a plus accès à son appareil, et devient donc inutilisable. (À noter que si l’option est activée dans les réglages Sécurité d’iOS, l’iPhone efface automatiquement ses données au bout du 10ème essai.)

Mais alors, comment arriver à 25.113.676 minutes, soit presque 48 années, sans avoir déjà été bloqué pendant plusieurs années ? La réponse est simple : il s’agit d’un bug de temps. Dans certains cas rares (une batterie vide pendant trop longtemps ou un changement de batterie par exemple), un appareil ré-initialise son horloge interne et retourne à janvier 1970, en attendant de se connecter aux serveurs d’Apple. Sans surprise : 2018 se trouve pile 48 années après 1970. 

Autrement dit : l’iPhone ne s’est pas verrouillé pendant 47-48 ans mais attend simplement une date et un horaire précis pour se débloquer, une date qui, au vu de son calendrier interne, se situe plusieurs dizaines d’années plus tard et qu’il est impossible de changer tant que l’appareil est verrouillé.
L’iPhone et sa victime se retrouvent donc dans une sorte de faille temporelle. 

Que faire ?

Depuis le tout premier iPhone, des dizaines de cas apparaissent régulièrement sur Internet. Si pendant longtemps, les appareils concernés semblaient seulement être les iPhone jailbreakés, d’autres cas laissent supposer que les appareils tournant sous un iOS « pur » peuvent aussi être victimes de cet enchaînement causal malencontreux. On vous conseille, par exemple, de ne pas bloquer votre iPhone avant de faire remplacer sa batterie

Pour retrouver son iPhone, il est toujours possible de se connecter à Internet ou de tenter une connexion à iTunes en espérant que la vraie date soit synchronisée. Dans le cas contraire, il faudra passer son iPhone en mode de récupération et le restaurer à neuf – si vous vous souvenez de votre identifiant Apple et de son mot de passe, bien sûr. Une bonne raison de toujours faire des sauvegardes.

Cet article a été importé d’un feed RSS, cliquez-ici pour voir l’article original